Home Sante et bien être Le bégaiement chez l’enfant

bégaiement

Les origines du bégaiement

Les facteurs psychologiques

Les enfants au tempérament anxieux, angoissé ou perfectionniste sont particulièrement susceptibles de développer le bégaiement. Le comportement des parents joue également un grand rôle. Les reproches, l’exaspération, la pression sur l’expression figurent parmi les principales causes d’aggravation de ce handicap.

Les facteurs physiques

Ce trouble de la parole peut trouver son origine dans le patrimoine génétique. Effectivement, les enfants issus de parents bègues présentent trois fois plus de risques de développer ce trouble.

Les facteurs déclencheurs

L’environnement dans lequel évolue l’enfant a un impact considérable sur ce phénomène. Un évènement marquant comme la naissance d’un petit frère, un accident, un déménagement ou l’évolution dans une ambiance familiale conflictuelle jouent un grand rôle dans la difficulté à s’exprimer.
Soigner ce handicap

Le rôle primordial des parents

La compréhension et la réactivité des parents sont des facteurs essentiels dans le traitement du bégaiement. Sans prise de conscience de leur part, l’enfant peinera à le surmonter.

La patience et l’écoute avant tout

Ainsi, les parents sont les premiers à pouvoir agir sur ce trouble, en commençant par encourager l’enfant à s’exprimer, sans pour autant que cela devienne une obligation. Il est important de privilégier le fond de son message à sa forme, sans terminer ses phrases à sa place ou lui demander systématiquement de répéter. On peut aider l’enfant en le regardant dans les yeux lorsqu’il parle, ou en s’adressant à lui avec des phrases courtes au vocabulaire simple. Ne pas hésiter à encourager l’entourage (famille, amis, enseignants) à adopter ces mêmes habitudes.

L’appui des spécialistes

Plus le trouble est traité tôt, mieux il est soigné. Aussi, la rencontre avec un médecin facilite la guérison. Souvent, seules quelques séances d’orthophonie suffisent pour corriger ce trouble. Un pédopsychiatre peut également intervenir. Enfin, si la situation ne s’améliore pas, des centres médicaux spécialisés proposent des stages de rééducation, permettant notamment de partager ses difficultés avec d’autres personnes atteintes.

Il n’y pas de cause unique au bégaiement, mais une corrélation de facteurs. Pour être corrigé, il doit être pris en charge le plus tôt possible. Le rôle des parents est primordial dans le processus de guérison. Des choses aussi simples que le chant peuvent aussi aider l’enfant.

Laisser un commentaire

A LA UNE

Votre petit bout a fait une mauvaise chute et s’est cassé le bras ou la jambe. Il est donc fort possible qu’on lui ait...