Home Sante et bien être Brûlures de l’enfant, que faire?

La brûlure de l’enfant peut être soit le plus souvent d’origine thermique ( 75% des brûlures ), soit électrique ou chimique. L’enfant est tout particulièrement exposé à ce type d’accident domestique. Il faut savoir que la gravité est fonction :

  1. de l’âge : la brûlure est d’autant plus grave que l’enfant est plus jeune.
  2. de l’étendue de la brûlure : ce critère sera apprécié par le médecin, à titre d’exemple est considérée comme grave une brûlure supérieure à 5% de la surface corporelle chez un enfant de moins de 2 ans, supérieure à 10% chez un enfant de plus de 2 ans.
  3. de la profondeur et du siége : ces critères seront également appréciés par le médecin, en pratique une brûlure est grave si elle est du 2nd degré profond s’il existe une atteinte des voies aériennes, des orifices naturels, des mains des plis de flexion.

En urgence il faudra :

1- Laver la brûlure à l’eau froide ( eau à 15° environ ) pour refroidir la lésion, à l’aide de la douche en ajustant le jet sur la brûlure, durant 15 à 20 minutes ( surtout si brûlure chimique ), en sachant qu’il s’agit de refroidir la brûlure, pas l’enfant.

2- Déshabiller l’enfant, sauf si les vêtements sont adhérents à la peau.

3- Désinfecter avec une solution antiseptique incolore ( type Hexamidine ).

4- Ne pas rompre les phlyctènes ( bulles formées par les brûlures du 2nd degré ).

5- Proscrire tous les traitements plus ou moins ” folklorique ” : dentifrice, légumes divers (concombre..), beurre, huile etc….

6- Se rendre dans un centre spécialisé affin d’effectuer le bilan et les soins adaptés au type de brûlure.

La prévention contre les brûlures de l’enfant :

L’éducation des enfants est un temps capital, en lui apprenant les endroits dangereux ( radiateurs électriques, four …). Pour les prises électriques l’idéal est de les occulter ou les remplacer par des prises à enclipsage nouvelles normes. Éviter les prolongateurs électriques. Surveiller la température de l’eau du bain. Placer les produits chimiques hors de portée des enfants. L’exposition solaire doit être contrôlée, le ” coup de soleil ” est une brûlure du 1er degré.

En conclusion, la brûlure est un accident fréquent chez l’enfant, des gestes simples permettent d’éviter des catastrophes esthétiques et fonctionnelles en sachant que comme tout accident domestique la prévention est le meilleur traitement.

A LA UNE

Votre petit bout a fait une mauvaise chute et s’est cassé le bras ou la jambe. Il est donc fort possible qu’on lui ait...