Home Prévention Rentrer seuls de l’école, nos conseils

  • Repérer le trajet, plusieurs fois, avec l’enfant: quels sont les dangers possibles sur son trajet (les deux-roues qui passent aux feux rouges, les voitures en stationnement qui gênent la visibilité, etc.)?
  • Prévoir une solution s’il perd ses clés (laisser un double chez le voisin, prévenir un téléphone portable à donner à l’enfant, ou bien une carte de téléphone, pour vous appeler, etc.)
  • Noter clairement les numéros, où il peut vous joindre.
  • Accueillir l’enfant par un petit coup de fil, si vous n’êtes vous-même pas encore rentrée.
  • Lui accorder un temps raisonnable pour son trajet de retour: il n’y a pas de mal à prendre un peu de temps devant une vitrine.
  • Lui permettre de vous téléphoner, même s’il n’y a aucun problème.
  • Lui proposer un programme, s’il le souhaite, avec une plage horaire pour les devoirs, une autre pour le goûter et une enfin pour la télé ou pour jouer.
  • Réduire au minimum les interdits, comme préparer tout seul un gâteau, faire un petit tour ou inviter un copain (est-il vraiment incapable de se livrer à ces activités sans danger?)
  • Préparer des petites surprises: un bonbon, un petit mot, un illustré. Il comprendra grâce à ces messages, que vous pensez à lui et que vous l’aimez.
  • Garder autant de souplesse que possible: il peut être utile de rappeler de temps en temps la baby-sitter. Pareil pour l’étude: elle est mieux tolérée si elle est partielle plutôt que quotidienne.

A ÉVITER:

  • Donner toutes les responsabilités à aîné: chacun est responsable de soi-même et on appelle les parents en cas de gros problème. Le grand est capable de s’occuper de lui et pas forcément de son petit frère ou de sa petite soeur.
  • Rentrer à une heure plus tardive que prévue, sans l’avoir prévenu.

Laisser un commentaire

A LA UNE

1 13783

C'est souvent lors de la pré-adolescence, vers dix ou douze ans, que l'enfant change brusquement de comportement. La fille jusque là plutôt gentille ou...